La nouvelle politique de monétisation de Youtube provoque la colère des youtubers

Par La rédaction | le 04 Septembre 2016 à 12h:35

Youtube, la plus grande plateforme de partage de vidéos au monde a récemment changé sa politique de monétisation et par conséquent supprimé certaines vidéos de son programme de monétisation car jugées peu appropriées.

Ce changement de politique a suscité beaucoup de réactions surtout de la part des youtubers et des chaînes populaires car ces derniers sont les plus touchés mais égelement Youtube lui même. En effet, ils touchent des revenus issus de leurs vidéos postées sur la plateforme. Ces vidéos sont visionnées des millions de fois et sur lesquelles sont diffusées des annonces donc des intérêts financiers conséquents. 

Sous la pression de certains organismes comme la DGCCRF (Direction Générale de la Concurrence et de la Consommation Française concernant le placement de produit…), le site a été contraint de modifier ses règles pour rassurer les annonceurs sur le contenu associé à leurs annonces mais aussi pour protéger les utiliateurs sensibles à certaines vidéos.

Ce ménage est effectué via de nouvelles règles que l'on peut trouver à cette adresse Consignes relatives aux contenus adaptés aux annonceurs après ce message

"Les contenus adaptés aux annonceurs sont des contenus destinés à tous les publics. Il s'agit de vidéos ne comportant pas ou peu de contenu inapproprié ou réservé aux adultes dans leurs images, leur miniature ou leurs métadonnées (comme le titre). Si une vidéo présente du contenu inapproprié, elle est généralement humoristique ou liée à l'actualité, et a été créée dans l'objectif de divertir ou d'informer les internautes (et non de les offenser ou de les choquer)." : 

Les contenus considérés comme "non adaptés aux annonceurs" incluent, entre autres :

  • les contenus à caractère sexuel, y compris les scènes de nudité partielle ou d'humour à caractère sexuel ;
  • les contenus violents, y compris les images de blessures graves et d'événements liés à de l'extrémisme violent ;
  • les contenus comportant du langage inapproprié, y compris le harcèlement, le blasphème et le langage vulgaire ;
  • les contenus faisant la promotion de drogues et de substances contrôlées, y compris la vente, la consommation et l'abus de ce type de produits ;
  • les contenus traitant de sujets et d'événements controversés ou sensibles, tels qu'une guerre, un conflit politique, une catastrophe naturelle ou une tragédie, même si des images choquantes ne sont pas diffusées.

Cette nouvelle est un coup dur pour les professionnels de youtube (Youtubers et chaînes populaires) qui ont fait de cette activité une profession. Par ailleurs, certains se demandent si la liberté d'expression tant soutenue par l'internet ne subit pas une restriction.

vue: 418

D'autres QDN à voir

Contactez-nous

Nous joindre

  • Bénin : 0022997111146
  • Togo : 0022891632996
  • Autres : 0022997111146
  • Email : contact@beatzaddiction.com
  • Facebook
  • Twitter
  • Instagram
  • Statistiques Téléchargements

    1469497
    Depuis le 23 Mars 2014
    • Aujourd'hui: 36
    • Hier: 495
    • Ce mois: 26812
    • Mois dernier: 23721

    Statistiques Ecoutes

    9860
    Depuis le 01 Janvier 2017
    • Aujourd'hui: 1
    • Hier: 29
    • Ce mois: 662
    • Mois dernier: 757